Les suppléments de protéines, vraiment utiles?

L’industrie des suppléments alimentaire est une machine énorme, et il est parfois difficile de réellement savoir ce que nous devrions utiliser pour nous aider dans l’atteinte de nos objectifs. Je tenterai ici de démystifier l’utilisation des suppléments de protéines, pour vous permettre de faire un choix éclairer en ce qui a trait à son utilisation et son achat.

Pourquoi prendre un supplément de protéines?

La principale raison pour laquelle nous devrions consommer un supplément, de protéines ou non, c’est de combler des carences alimentaires. C’est un peu simpliste, mais vrai. Donc, si vous avez de la difficulté à consommer suffisamment de protéines par le biais de votre alimentation, il pourrait être utile d’avoir recours à des suppléments. Cependant, en avez-vous vraiment besoin?

Ai-je besoin d’en consommer?

Voici la deuxième bonne question à se poser. Pour savoir si vous devez utiliser un supplément de protéines, il faut savoir 1) combien de g de protéines vous devriez consommer par jour, et 2) évaluer en fonction de votre alimentation actuelle si vous en consommez suffisamment. Pour ce faire, il vous faut remplir un journal alimentaire. Consultez le http://www.myfitnesspal.com/fr pour avoir accès à un outil convivial vous permettant d’effectuer cette tâche.

Combien de g de protéines ai-je vraiment besoin?

Je vous présente donc les normes en matière d’apport protéique journalier. Ces standards sont émis pour éviter les déficiences en protéines, mais n’assurent cependant pas un apport nécessairement optimal, car nous sommes tous différents en fonction de notre morphologie et physiologie.

Individu sédentaire: 0,8g / kg

Individu moyennement actif: 1,2-1,4g / kg

Individu s’entraînant en force: 1,8-2,0g / kg

Par exemple, si vous êtes un homme de 80kg qui s’entraîne fort en musculation (5 x 60 min / sem), vous devriez consommer +/- 160 g de protéines par jour. Idéalement, ces apports devraient être répartis de façon plus ou moins égale dans la journée, pour assurer un apport constant à l’organisme.

Comment répartir mes apports protéiques dans la journée?

Exemple pour un homme de 80kg s’entraînant en force

Déjeuner: 40 g de protéines

Collation am: 15 g de protéines

Dîner: 40 g de protéines

Entraînement

Collation post entraînement: 15 g de protéines

Souper: 40 g de protéines

Collation soirée: 15 g de protéines

Totale journalier: 165 g de protéines.

Maintenant, est-ce que je dois utiliser des suppléments?

En reprenant cet exemple, si notre homme à de la difficulté à déjeuner et qu’il a tendance à sauter le premier repas de la journée, un supplément en protéine pourrait être intéressant. Aussi, en tenant compte du moment de son entraînement, il pourrait être intéressant de jumeler un sucre rapide à un apport en protéine (10 à 20 g) dans la fenêtre de 20 minutes après l’entraînement dans le but de favoriser une bonne récupération. Évidemment, un supplément de protéines de qualité offrira une absorption plus rapide, ce qui est non négligeable.  Cependant, avec mon expérience, je pense que la plupart des gens peuvent se passer des suppléments de protéines. Il faut se pencher sur leur utilisation si vous êtes VRAIMENT régulier dans votre entraînement musculaire, et si vous vous entraînez VRAIMENT

Entraînement homme
La différence entre le culturisme et la population générale est énorme. Il faut faire la différence entre les deux réalités.

FORT lors de ces entraînements. J’ai eu d’excellents résultats avec des clients pour qui je suggérais un fruit avec des noix après l’entraînement. De plus, la différence entre un culturiste et la population générale est énorme. C’est souvent cette différence que les gens oublient. Un très très faible pourcentage de la population vit pour leur entraînement. Il faut simplement être capable d’identifier le moment où il peut être intéressant pour un individu d’utiliser les suppléments de protéines, et ne pas les utiliser comme un culturiste dès que l’idée de s’entraîner nous vient à l’esprit.

Si j’en ai besoin, comment la choisir?

Il existe plusieurs types de suppléments de protéines. Comme tous les produits, il y a différentes gammes de prix. Je me fie généralement aux aspects suivants lorsque vient le temps d’acheter un supplément en protéine:

-Liste d’ingrédients (moins de 5 ingrédients idéalement)

-Quantité de BCAA (au moins 5 g / portion)

-Goût

-Prix

-Approuvé par Santé Canada, pour assurer la qualité du produit

Je ne tranche jamais blanc ou noir lorsque vient le temps d’utiliser des suppléments alimentaires. Gardez en tête que c’est une industrie, mais que cela peut parfois être bénéfique. Dans la plupart des cas, vous dépenserez votre argent pour probablement rien. Par contre, lorsque l’entraînement devient plus sérieux, les suppléments peuvent donner le support dont l’organisme a besoin, en plus d’offrir un aspect plus fonctionnel (plus facile à traîner, varier les goûts, etc.).

Bon entraînement à tous!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.