L’été arrive à grands pas! (et votre sortie en maillot aussi!)

Ça y est! Les journées rallongent! Il fait clair de plus en plus tard. Bientôt, nous pourrons enlever nos manteaux et nos chandails de laine. Nous pourrons nous promener en t-shirt et… aussi en maillot! Si je me fis aux tendances des dernières années, la planification du bikini et de la « shape » de plage approche à grands pas. Voici un article qui vous permettra de voir les questionnements généralement soulevés lorsque vient le temps de se préparer pour la saison estivale. Vous pourrez rentabiliser votre temps dans la salle d’entraînement, et bien sûr, dans votre cuisine.

Avant d’aller plus loin, je vais avant tout vous confirmer quelque chose: avoir le fameux 6-pack, être cut, avoir une « shape » de plage (appelez ça comme vous voulez), c’est un mode de vie. Il faudra pour plusieurs changer grandement vos habitudes de vie, et vous convaincre à continuer ainsi tant et aussi longtemps que vous désirerez conserver votre 6-pack. Si vous croyez que vous devrez faire un effort gargantuesque enchaîné d’une phase de maintien, je vous invite à reconstruire votre croyance!

Rassurez-vous, nous pouvons tous en arriver à des bons résultats si vous possédez ces 4 éléments:

-Une alimentation optimale

-Une bonne planification d’entraînement

-De la détermination

-Beaucoup de repos

Allons plus en profondeur dans l’explication des éléments clés, en ordre d’importance.

Une alimentation optimale

-Déjeunez

DéjeunerLe déjeuner est le repas le plus important de la journée. Plusieurs études démontrent que les personnes qui ne consomment pas suffisamment de nourriture au déjeuner ont tendance à manger plus après le souper. Malheureusement, on a rarement tendance à manger des légumes avec du yogourt grec nature en fin de soirée devant notre émission préférée…
Exemple de déjeuner: 1 à 3 oeufs, gruau d’avoine ou de sarrasin avec petits fruits.

-Assurez-vous un apport en protéine à chacun de vos repas (3-4 heures)

Pour être défini, ça prend une masse musculaire bien entretenue. Pour assurer un maintien de la masse musculaire, il est primordial d’avoir un apport en protéine à chacun de ses repas (déjeuner, dîner, souper et collations.) De plus, un apport fréquent en protéine augmente l’énergie utilisée pour la digestion.
Source de protéine: viande, poisson, crustacé, oeuf, noix, produits laitiers.

-Gérez vos glucides adéquatement

J’aime bien parler de glucides intelligents. Lorsque vous consommez de glucides, misez sur ceux à grains entiers, qui conservent leurs propriétés: riz brun, millet, quinoa, blugur, etc. Essayez d’éviter tout ce qui rapproche du sucre blanc et de la farine blanche enrichie.

-Supplémentez-vous en oméga-3 & multivitamines

Les oméga-3 et les multivitamines sont de bons alliés dans le maintien de la masse musculaire et de la perte de tissu adipeux. Un geste simple qui rapporte gros.

-Ayez l’habitude de planifier et préparer vos repas

Bien manger, ça se planifie, et ça se prépare. Êtes-vous d’accord pour dire que l’on mange généralement moins bien lorsque nous sommes mal pris? Cuisinez, faites-vous des lunchs, et assurez-vous de ne jamais être mal pris dans la journée.

Une bonne planification d’entraînement

-Une bonne planification d’entraînement, ça commence par un entraînement musculaire pour l’ensemble du corps. Sans rentrer dans trop de détails pour cet article, assurez-vous de travailler fort en musculation, en ayant un programme adapté à votre niveau.

-Pour l’entraînement cardiovasculaire, optez pour l’intensité (entraînement par intervalles). Je ne crois pas au cardio continue lent, sauf si vous désirez être meilleur pour faire du cardio, longtemps.

-Voyez votre activité physique sur 24 heures. Tentez de marcher aussi souvent que possible, et de faire des activités connexes à votre entraînement. Apprenez à délaisser votre téléviseur.

Ayez suffisamment de repos

Sommeil et perte de poids

De plus en plus d’études démontrent que le manque de repos affecte l’appétit, et que les gens qui dorment moins consomment généralement plus de calories que ceux qui s’offrent de bonnes nuits de sommeil. De façon optimale, nous devrions viser le coucher vers 22:30, et le réveil vers 6:30.

Soyez patient!

Si je vous en parle maintenant pour juin, il doit y avoir une raison! ;P

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.